Construire une solide fondation numérique grâce à une culture agile et allégée

Blog /Construire une solide fondation numérique grâce à une culture agile et allégée

Les organisations très performantes adoptent un environnement innovant et collaboratif basé sur des pratiques agiles et allégées. Depuis des décennies, les organisations informatiques se sont uniquement concentrées à « garder les lumières allumées » et à éteindre les incendies. Il s'agissait d'une approche réactionnaire qui voyait les organisations comme des centres de coûts. Bien que des accords de sous-traitance des TI aient permis de réduire les coûts d'exploitation et de les rendre plus prévisibles, ceux-ci entraînaient souvent une stagnation due à un manque d'innovation. Aujourd'hui, grâce au commerce numérique, il est plus facile pour les nouvelles entreprises de perturber des industries entières. Par exemple, pensez à la manière dont Lemonade a perturbé le secteur des assurances, ou à ce que Robinhood a fait dans l'industrie du courtage. Pour devenir de véritables facilitateurs de commerce, les entreprises doivent passer au numérique en adoptant les dernières pratiques agiles et allégées et en innovant grâce à une culture de collaboration.

Les organisations numériques performantes combinent le développement agile et la gestion allégée, qui se complètent l'un l'autre. Alors que la méthode Agile se concentre sur les aspects du développement logiciel orientés vers le client, la gestion allégée optimise les stratégies et les processus d'arrière-plan. Ces deux approches requièrent de nouvelles équipes interfonctionnelles et le soutien de l'ensemble du personnel, des cadres aux opérateurs. L'établissement d'une culture d'intégration, de collaboration et de prise de risque sous forme d'innovation est l'une des premières et des plus importantes étapes dans l'adoption de ces nouvelles pratiques.

L'intégration de pratiques agiles et allégées, avec le soutien de la direction, peut accélérer la technologie et accroître la productivité au sein de l'organisation. Toutefois, selon Forrester, « les cadres et les praticiens diffèrent largement dans leurs perspectives sur la stratégie, l'expérience client et les progrès qu'ils ont réalisés ».Les entreprises se dépêchent à réaliser la transformation numérique, mais beaucoup d'entre elles exagèrent leurs progrès, car elles ne tiennent compte que du processus de développement et d'exploitation (DevOps).

Il est important pour les dirigeants et les praticiens de connaître l'état de maturité de leur entreprise afin de pouvoir mettre en œuvre leur transformation numérique avec succès. Notre cadre ci-dessous présente quelques conseils pour une stratégie réussie.

Mesurer une organisation performante

Les quatre principaux indicateurs de performance selon NTT DATA :

  • Vitesse de déploiement – La fréquence des nouvelles versions, en nombre de fois par jour, par semaine, par mois ou par année
  • Délai de livraison – Le temps pris pour passer de la conception à la publication
  • Délai moyen de récupération – Le temps nécessaire pour annuler ou réparer une version en cas de défaillance
  • Taux d'échec des modifications – Le pourcentage des versions qui se soldent par un échec ou un bogue

Examinons chacun d'entre eux séparément :

Vitesse de déploiement : Le développement logiciel agile augmente la vitesse de déploiement, ce qui nécessite une adoption culturelle du haut vers le bas et dans toutes les divisions. Par la méthode Agile, on développe des versions logicielles plus petites, plus rapides et plus fréquentes grâce à une intégration et à une livraison en continu, tandis que le DevOps – et la gestion allégée – élimine ou automatise les processus sans valeur ajoutée dans le cycle de développement.

Délai de livraison : La gestion allégée réduit les délais en identifiant et en éliminant (ou en automatisant) les activités sans valeur ajoutée dans la chaîne de valeur. Dans cette approche, les ressources qualifiées d'une organisation se concentrent sur la résolution des problèmes plutôt que sur des tâches répétitives qui se prêtent à l'automatisation. De petites équipes de développement agile, qui intègrent les ressources de produit, de développement et d'exploitation, réduisent les délais en intégrant des fonctionnalités simples dans des itérations facilement gérables qui peuvent favoriser des changements plus rapides dans la production. Des délais plus courts augmentent la valeur des TI pour l'entreprise et ses clients.

Délai moyen de récupération : L'accent mis par Agile sur des versions logicielles plus petites et incrémentales se traduit par des déploiements qui réduisent l'impact au niveau des applications. Cet impact plus faible se traduit par un meilleur processus de régression aux versions précédentes stockées dans le système de gestion des versions ou à partir d'un environnement bleu/vert, car chaque nouvelle version affecte moins l'infrastructure. Le retour en arrière est maintenant une option viable pour la récupération, car il y a moins de variables à dépanner et à corriger. Grâce à une culture de responsabilité partagée, la récupération devient un effort d'équipe qui élimine la recherche des coupables, qui fait toujours partie des modèles informatiques hérités.

Taux d'échec des modifications : La réduction de la portée des changements dans chaque nouvelle version réduit intrinsèquement la probabilité de défaillances. Comme pour le délai moyen de récupération, le développement Agile réduit la portée des changements apportés avec chaque version, ce qui se traduit par une diminution des erreurs déployées en production. Dans une culture d'entreprise où les équipes sont véritablement intégrées, la qualité de chaque version est assurée par des processus de transparence et d'assurance qualité, des tests d'acceptation utilisateur et des pratiques de sécurité, lesquels sont ancrés dans la stratégie de DevOps.

Les pratiques exemplaires d'une organisation performante

Les organisations très performantes suivent cinq pratiques exemplaires :

  1. Intégrer la qualité. Créez une culture qui intègre des garde-fous pour automatiser les inspections et utilise des méthodologies de développement basées sur des tests pour assurer une amélioration continue de la qualité tout au long du cycle de développement.
  2. Travailler en petits groupes. Réduisez la portée du travail à de plus petites itérations pour permettre des lancements plus rapides avec un impact réduit. Les projets plus petits et prévisibles fournissent des données plus mesurables sur les résultats commerciaux et des mesures mieux fondées sur des preuves pour définir la portée des projets.
  3. Les ordinateurs font des répétitions; les gens résolvent les problèmes. Libérez votre équipe des tâches sans valeur ajoutée. L'automatisation de tâches répétitives permet aux ressources qualifiées d'apporter une valeur ajoutée par la résolution de problèmes ou le développement, et réduit les coûts associés aux activités banales.
  4. Promouvoir l'amélioration continue. L'amélioration continue par l'ajout de nouvelles fonctionnalités, la simplification du code ou la réduction des coûts est une composante essentielle des organisations performantes. Une transparence accrue (entre les services et tout au long du cycle de développement des logiciels) favorise également un perfectionnement continu, là où les mesures actuelles en matière de processus et de gouvernance se sont avérées inadéquates.
  5. Tout le monde est responsable. Découragez les pratiques contreproductives et bureaucratiques qui se concentrent sur des divisions cloisonnées plutôt que sur l'ensemble de l'organisation. Une culture de pointage du doigt fera place à une culture de productivité et d'unité. Une plus grande transparence des objectifs permet aux équipes d'identifier les groupes ou les étapes qui peuvent nécessiter une aide supplémentaire pour les atteindre.

Faire la transition

Traditionnellement, les organisations ont été pressées de développer des logiciels qui soient rapides, bons et bon marché. Dans le cadre d'anciens modèles informatiques, les organisations étaient obligées de proposer des logiciels qui n'atteignaient que deux des trois objectifs : des logiciels bons, pas chers et rapides.

Grâce à l'intégration de pratiques de gestion allégée et de développement logiciel Agile, soutenue par une culture de collaboration, l'équipe de direction des TI n'est plus contrainte de ne choisir que deux de trois objectifs. Des mises à jour plus petites permettent de diffuser rapidement de bons logiciels à un coût moindre.

En tant que chef de file mondial des services numériques, NTT DATA accélère les parcours numériques de certaines des plus grandes multinationales du monde. Nous nous concentrons sur les clients d'abord et toujours. Nos solutions sectorielles basées sur des plateformes, associées à l'automatisation, à l'analytique, à l'intelligence artificielle, à la cybersécurité, à l'Internet des objets et aux chaînes de blocs, offrent une meilleure expérience client numérique avec une tarification basée sur les résultats.

Par ce cadre unique, nous nous assurons de réunir la bonne combinaison de talents et de compétences, de travailler dans les endroits les plus efficaces du monde, d'utiliser les meilleurs processus et les meilleures technologies pour établir une solide fondation numérique.

Découvrez comment NTT DATA Services utilise des solutions et des partenaires infonuagiques et numériques pour naviguer et simplifier la complexité des affaires et de la technologie, en fournissant les informations, les solutions et les résultats qui comptent le plus.

Date de la publication : 2019-05-28

PARCOURIR NOS BLOGUES