L’industrie de l’emballage : tendances et possibilités à l’ère numérique

Blog /L’industrie de l’emballage : tendances et possibilités à l’ère numérique

Plusieurs activités de notre vie quotidienne ont des répercussions sur le microcosme et le macrocosme. Si vous décidez de manger santé, le pâtissier du coin écope, mais votre marchand de fruits et légumes local en bénéficie. Si vous décidez de regarder un film sur Netflix, c’est une perte pour le cinéma. Si vous décidez d’acheter une liseuse, ce sont quelques livres reliés vendus de moins.

Et si une foule de gens décidait de faire de même? Les répercussions commencent à prendre plus d’importance. Pensez à l’augmentation de nombre de magasineurs en ligne. Pensez aux personnes qui font des choix conscients quant aux moyens qu’ils souhaitent utiliser pour assurer la durabilité de l’environnement. Les gouvernements interdisent l’utilisation du plastique. Les décideurs politiques imposent des lois rigoureuses. Pensez aux bureaux sans papier.

Pensez au numérique.

Tous ces éléments ont une incidence sur les industries partout dans le monde. Ils imposent des changements, secouent la compétition et dans certains cas, causent la fin d’entreprises. Cette vague mondiale du numérique n’épargne aucun secteur, définitivement pas celui de l’emballage – plus précisément, l’industrie des pâtes et papiers. À la suite de cette vague du numérique, voici les tendances que nous observons dans le secteur de l’emballage :

Augmentation de la demande

  • Croissance pour les cartons d’emballage en raison de l’augmentation du magasinage en ligne.
  • Augmentation pour les biens de consommation, tels que les papiers minces et l’emballage alimentaire, en raison de l’accroissement de la population et la sensibilisation à l’hygiène dans les pays en voie de développement.
  • Demandes d’emballage flexible comme résultat des canaux de vente au détail mixtes et de l’emballage prêt à vendre.

Augmentation de la durabilité et de l’innovation

  • Pressions sur les usines et les entreprises d’emballage par les autorités de réglementation pour l’adoption de mesures durables et de normes de conformité. Par conséquent, de nombreuses entreprises font la transition vers les produits et l’emballage papier. Starbucks, par exemple, prévoit éliminer l’utilisation des pailles de plastique à l’échelle mondiale d’ici 2020 et pour ce faire, investit dans des initiatives de recyclage et fait preuve d’innovation.
  • Une augmentation de la concurrence provenant du secteur des emballages plastiques, qui innove à une vitesse phénoménale. Cependant, l’emballage papier remplacera fort probablement à l’avenir les produits de polystyrène alors que les entreprises se lancent dans une course à l’innovation du recyclage.
  • Un passage à l’impression numérique et à l’emballage personnalisé, comme les produits Coca-Cola.

De nombreuses entreprises se tournent vers les solutions numériques pour sauver la planète. Cependant, le changement est lent et difficile pour les produits papetiers et forestiers, qui font partie des plus anciens secteurs dépendant des procédés manuels et de vieilles machines qu’il est difficile de les convertir entièrement au fonctionnement numérique.

Les possibilités de numérisations abondent tout de même, notamment l’approvisionnement adéquat en copeaux de bois et en produits finis, l’utilisation de drones pour surveiller les arbres, l’automatisation des usines de pâtes et papiers, le captage de données sur l’équipement qui utilise des systèmes de repérage pour le transport, les stocks juste à temps et l’innovation des matériaux d’emballage.

En tant que conseiller stratégique, j’ai la chance de comprendre et d’apprécier les réalités sur le terrain de mes clients du secteur de l’emballage. Nous discutons de solutions numériques potentielles pour aider à réduire les coûts – leur principale préoccupation –, assurer une efficacité optimale tout au long du cycle de vie des produits et créer des modèles durables. En fonction de cette expérience, voici un aperçu de la façon dont les technologies importantes s’insèrent dans le secteur des pâtes et papiers.

Analyse de données

Les données représentent le bien le plus important de notre ère numérique. Sans données, les affaires sont impossibles. Toutefois, les dépôts de données et la capacité à recueillir des données, bien qu’utiles, ne servent aucun objectif précis. C’est ce que vous pouvez faire de ces données qui importe. Les entreprises d’emballage doivent d’abord déterminer comment elles veulent utiliser les données. Voici quelques exemples : justifier les décisions, augmenter une efficacité opérationnelle précise, réduire les accidents (une grande préoccupation des entreprises), prévenir le bris des machines (un autre sujet de préoccupation coûteux), améliorer la qualité d’un produit fini, réduire les déchets, accélérer le régime de production ou optimiser les coûts. Plus leur objectif opérationnel est précis, plus leur utilisation des données sera couronnée de succès. En surveillant de près la consommation d’énergie, les fabricants peuvent réduire les déchets, ce qui augmente la durabilité de leur entreprise. Dans un autre cas, un embouteilleur d’eau a eu recours aux données historiques de la phase de présoufflage pour modifier la phase de moulage par soufflage de façon à améliorer la qualité des bouteilles tout en optimisant le coût des déchets. Les entreprises devraient aspirer à tirer des renseignements des données.

L’IdO et la technologie axée sur les capteurs

Il existe des centaines d’applications et d’appareils basés sur les capteurs qui pourraient aider les entreprises à prédire et à prévenir l’entretien dans l’atelier. NTT DATA a récemment réalisé une démonstration de faisabilité pour une entreprise mondiale de soins aux consommateurs dans le cadre de laquelle nous avons déployé une solution acoustique qui enregistre le son des machines pour lancer une alerte dès la détection d’une anomalie. Cette solution prédictive et préventive pourrait permettre d’économiser des milliers de dollars en entretien d’équipement puisqu’une machine défaillante peut avoir des répercussions sur les stocks, les biens, les résultats, la livraison et la satisfaction des clients. Dans notre culture en pleine évolution, l’interaction avec les appareils connectés sera la norme plutôt qu’un élément de différenciation. Apprenez-en plus sur notre point de vue dans notre livre blanc Six Must-Haves for a Successful IoT Solution (en anglais). Avec la montée du magasinage en ligne, la gestion des stocks peut devenir très difficile, mais l’utilisation des forces combinées de l’automatisation, de l’IdO et de technologies telles que l’identification par radiofréquence (IRF) et les codes QR, les fabricants peuvent numériser les listes de stocks en quelques secondes et balayer automatiquement les articles plutôt que de le faire manuellement, ce qui accélère l’exécution sans erreur des commandes.

Un grand nombre d’entreprises ont aussi commencé à repousser les limites de l’IdO avec l’emballage intelligent, dont le matériau est doté d’une technologie intelligente qui peut partager des informations en temps réel. L’emballage intelligent et les étiquettes numériques peuvent permettre la répétition instantanée des commandes lorsque les stocks sont bas ou même déclencher des offres en temps réel, comme « le troisième gratuit » lorsque les ventes ne répondent pas aux attentes.

L’emballage intelligent peut aussi donner lieu à plus d’interaction entre les clients et le produit, comme des tutoriels de maquillage ou une recette en vidéo pour les aliments. Pour les entreprises même, il s’agit d’une mesure de sécurité. Les entreprises de mode Louis Vuitton et Channel ajoutent des micropuces à l’emballage de leurs produits pour assurer leur authenticité puisque la contrefaçon est un problème grandissant. La technologie intégrée peut aussi permettre le repérage à toute étape du développement du produit, des matières premières aux tablettes des magasins, de façon à permettre aux entreprises de cerner les erreurs ou les possibilités d’amélioration à l’échelle de la chaîne logistique, optimisant ainsi le cycle de vie du produit.

Une chose est sûre : l’Internet change le secteur de la fabrication et les possibilités sont innombrables quant à l’optimisation des opérations, l’amélioration de l’efficacité et l’augmentation des ventes grâce à la technologie numérique. Même si le secteur de l’emballage est enthousiaste à l’idée d’utiliser la technologie pour différents aspects de leurs activités, la véritable transformation aura lieu uniquement grâce à une optimisation de bout en bout, une fois que les affaires collaboreront étroitement avec la technologie. Les entreprises doivent examiner l’intégralité de leur écosystème d’un œil critique pour adopter la technologie intelligente de manière à avoir le meilleur impact possible sur les affaires.

Date de la publication : 2019-06-12

PARCOURIR NOS BLOGUES